4/ Magnétothérapie... luminothérapie ....

 

jackdecaen.fr : Site de Jacques ROLLAND,

handicapé par une spondylarthrite ankylosante depuis 1988 (depuis 29 ans)

avec une colonne vertébrale en cours de paralysie.. ( d'ossification)

Avec présentation du Livre autobiographique "Douleurs et Combats pour la Vie" (et prochainement"Handicap=exclusion...")

Magnétothérapie..... Luminothérapie...

 

Chaque jour est un combat, un parcours difficile qu'il faut négocier de la meilleure manière possible, afin de pouvoir vivre malgré les douleurs.

 

Depuis 1988 j'ai écouté certains rhumatologues, m'expliquant que la recherche allait trouver les remèdes pour cette maladie...

Des promesses pour aboutir à rien...

Aujourd'hui, je suis en phase d'ossification de ma colonne vertébrale (paralysie), et la rhumatologie ne peut plus rien pour moi

(propos de mon rhumatologue).

 

Je suis victime de deux aléas thérapeutiques et d'une erreur de diagnostic (au CHU de Caen) cela m'a poussé à chercher et à trouver un, ou des moyens de combattre les douleurs autrement qu'avec des produits chimiques à avaler ou à m'injecter ( médicaments, traitements).

 

A force d'essayer différentes manières, c'est la magnétothérapie et la luminothérapie qui sortent du lot...

Cependant, il faut impérativement continuer à se faire suivre par un médecin spécialiste du mal.

Pour la spondylarthrite ankylosante c'est un rhumatologue.

 

La magnétothérapie a fonctionné après des mois de pause d'aimants dans le creux de ma main gauche et de ma main droite avec des séances de 20 minutes par jour. Je pense qu'il a fallût magnétiser mon corps qui avait visiblement un manque important.

Après cette " mise à niveau" j'ai obtenu des résultats. Ces derniers sont essentiellement dans la suppression de la sensation de brûlure que donnent les douleurs.

J'ai commencé avec des aimants de 3800 bauds, pour passer aux aimants de 12200 bauds et les résultats sont sensibles.

Les douleurs ne partent pas, mais le côté brûlure que donnent mes douleurs n'est plus présent à conditions de faire au moins deux séances par jour.

La position des aimants dans les mains étant un facteur important de résultat...

 

La luminothérapie, est arrivée par hasard sur les conseils d'une amie (mon médecin traitant).

Il y a le choix d'une lumière bleue ou d'une lumière blanche, les deux pouvant être plus ou moins fortes à l'aide d'un variateur.

Après plusieurs essais, c'est pour moi, la lumière bleue qui se révèle la meilleure.

La luminothérapie ne retire EN RIEN de la douleur, mais elle donne un meilleur sommeil. Ce dernier étant assez rare avec une spondylarthrite ankylosante, en avoir un meilleur donne plus de force dans la journée face aux douleurs.

 

La magnétothérapie et la luminothérapie sont des techniques anciennes. La magnétothérapie n'est plus à prouver dans les pays " du soleil levant " quand à la luminothérapie, elle est bien présente sur nos sous marins, pour ceux qui partent en campagne de plusieurs mois. Si mes souvenirs sot bons, une pièces à bord de l'unité est consacrée à cela.

La luminothérapie réagit différemment selon la personne, mais elle est reconnue et donne des résultats...

 

La magnétothérapie (aimants) et la luminothérapie se trouvent facilement sur internet. Je conseille simplement d'avoir recours à des vendeurs professionnels, aussi bien pour l'une que pour l'autre.

C'est à essayer !!! et il faut beaucoup de patience.

 

Je pense à celles et ceux qui souffrent, dont la médecine fait plus souffrir qu'autre chose... Voilà comment je me soigne en plus d'un suivi par mon rhumatologue et avec également une activité physique.

L'ensemble donne un excellent résultat...

 

Bon courage à ceux qui souffrent.

 

mon email = rolland.jacques@sfr.fr ( cliquez dessus )