14/ Vivre avec une pension d'invalidité catégorie deux...

 jackdecaen.fr :    Site de   Jacques ROLLAND,


   Handicapé par une spondylarthrite ankylosante depuis 1988 (depuis 30 ans)

       Colonne vertébrale actuellement en cours de paralysie.. ( ossification)

Caen

Auteur du Livre autobiographique  "Douleurs et Combats pour la Vie" et  prochainement "Handicap = exclusion"..

Face à la théorie ( toujours et encore...)

j'ai certaines choses à dire sur la pension d'invalidité catégorie deux....

 

Quand je parle de la petite pension que je touche actuellement, des personnes se permettent de dire que j'avais par le passé des petits salaires.

Pour eux c'est donc "normal", que je touche une pension faible....très faible...

 

Pour obtenir le montant de cette pension, il est calculé la moyenne des dix meilleures années de la carrière effectuée.

Mais ce que beaucoup ne savent pas c'est qu'ensuite, il y a sur cette moyenne un abattement de 50 % ..... OUI !!! Cinquante pour cent !!!!

 

Est-ce que pendant mes 34 ans de travail

mes cotisations avaient un abbattement de 50 % ???

 

Ou est ma dignité dans tout cela ???  NOTRE dignité car nous sommes beaucoup dans cette situation...

 

Mesdames, Messieurs les politiciens, Tout cela vient de vous,

car cela passe par l'assemblée nationale il me semble non ???

 

Je vous souhaite une très bonne santé car cette dernière bascule en une fraction de seconde et personne n'est à l'abris de l'handicap,

Il en est de même pour vous !!

 

- Pourquoi une personne étrangère qui a plus de 64 ans, qui n'a jamais travaillé en France et vient y vivre, a le droit au minimum vieillesse qui est de 840 euros/mois ??

 

- Et l'AAH ??? qui n'est pas à confondre avec la pension d'invalidité, est quand à elle souvent supérieure à nos pensions !!

 

NOUS AVONS cotisé, j'estime que nous sommes discriminés au regard du calcul du montant de notre pension .....

 

Aucun secrétaire d'état, ou ministre ne répond à mes emails, tweets etc ... 

Quand à la presse ce n'est pas faute d'envoyer des emails, mais là aussi

C'est sans réponse.

 

 

J'invite les théoriciens et politicards, à vivre avec un handicap, une faible pension et la discrimination qui va avec...

 

                                    L'handicap c'est l'exclusion......

 

C'est ma colonne qui se paralyse, pas mes jambes n'y mes bras....

 

Je fais ce que je peux en fonction de ma forme mais je suis dans le mouvement...

avec ma canne et ma "GRANDE G......"

 

C'est une question d'organisation..de volonté...